chargement...
Menu
oiseaux de nuit / Ces oiseaux étranges que sont les hommes me fascinent. Ils possèdent, je crois, des ailes invisibles dont ils ne soupçonnent parfois même pas l’existence. Mais certains perçoivent leur bruissement, la possibilité de l’envol. Et ainsi, défient la pesanteur d’une vie. 

Ces oiseaux étranges que sont les hommes me fascinent. Ils possèdent, je crois, des ailes invisibles dont ils ne soupçonnent parfois même pas l'existence. Mais certains perçoivent leur bruissement, la possibilité de l'envol. Et ainsi, défient la pesanteur d'une vie.

Ces oiseaux étranges que sont les hommes me fascinent. Ils possèdent, je crois, des ailes invisibles dont ils ne soupçonnent parfois même pas l'existence. Mais certains perçoivent leur bruissement, la possibilité de l'envol. Et ainsi, défient la pesanteur d'une vie.

Ces oiseaux étranges que sont les hommes me fascinent. Ils possèdent, je crois, des ailes invisibles dont ils ne soupçonnent parfois même pas l'existence. Mais certains perçoivent leur bruissement, la possibilité de l'envol. Et ainsi, défient la pesanteur d'une vie.

Ces oiseaux étranges que sont les hommes me fascinent. Ils possèdent, je crois, des ailes invisibles dont ils ne soupçonnent parfois même pas l'existence. Mais certains perçoivent leur bruissement, la possibilité de l'envol. Et ainsi, défient la pesanteur d'une vie.

Ces oiseaux étranges que sont les hommes me fascinent. Ils possèdent, je crois, des ailes invisibles dont ils ne soupçonnent parfois même pas l'existence. Mais certains perçoivent leur bruissement, la possibilité de l'envol. Et ainsi, défient la pesanteur d'une vie.

Ces oiseaux étranges que sont les hommes me fascinent. Ils possèdent, je crois, des ailes invisibles dont ils ne soupçonnent parfois même pas l'existence. Mais certains perçoivent leur bruissement, la possibilité de l'envol. Et ainsi, défient la pesanteur d'une vie.

Ces oiseaux étranges que sont les hommes me fascinent. Ils possèdent, je crois, des ailes invisibles dont ils ne soupçonnent parfois même pas l'existence. Mais certains perçoivent leur bruissement, la possibilité de l'envol. Et ainsi, défient la pesanteur d'une vie.