dessein de pluie

nécessité de nos natures
oubliées
le chagrin de nos ciels
s’ombre
sous l’armure
transparente

intouchable trace
des lignes de fuite
dont les lumières intimidées
guident
le long des coulures
du doute
des gouttes d’incertitudes à relier
pour tracer un dessein

nécessité de nos natures
dissimulées
tu pleures sans que je vois tes yeux
mais tes larmes
sont conductrices.

error: copyright©jacquesmaton