big pool

sage solitude baignée
du sel des jours,
encore frais,
dans la mémoire encombrée
âge d’habitudes teintées
du frisson de l’encore,
frais,
sur les peaux assoiffées
sage habitude,
ce courage.
frais.
celui de laver,
un matin éclairé,
les grains de sable accumulés

error: copyright©jacquesmaton